Bonjour à tous,

Cette semaine, j'ai utilisé Les chemins de Qumran et, pour l'accompagner, j'ai pris le Mystical Shaman Oracle, Ce mois de mars nous sommes invités à travailler la fausse croyance selon laquelle la matière serait dangereuse et cette semaine plus particulièrement nous sommes invités à nous recentrer et à voir avec les yeux de l'âme pour nous libérer de ce fardeau de fausses croyances concernant matière.

Tirage de carte sur Gien par l'Obsidienne alchimique


Ce mois-ci donc nous sommes invités à travailler une fausse croyance, celle que la matière est dangereuse. C'est d'autant plus intéressant qu'en phase test de ce nouveau format nous avons travaillé la peur, nous sommes donc dans une continuité tout à fait cohérente car la meilleure façon de se libérer c'est bien de travailler peurs et fausses croyances.

Celle de cette semaine nous parle donc de ce sentiment d'insécurité que peut nous faire ressentir la matière, c'est très souvent le cas pour les personnes très connectées qui ont du mal à s'ancrer et à trouver leur place dans la matérialité, dans le monde et parmi les gens.

Dans cette séparation corps/esprit, nous manifestons un mal-être qui devient une croyance consciente ou inconsciente, Cela peut venir au fur et à mesure de nos expériences de vie mais aussi des croyances héritées de la famille, de la société, et même de notre culture, L'incarnation, la corporalité sont vues comme une source de danger permanent, l'insécurité s'installe et plus nous donnons de puissance à cette croyance et plus la vie y répond par le biais de maladies, d'accidents, de dysfonctionnements lié au corps et au monde physique... 
De cette croyance peut en découler bien des peurs qui ne font qu'ajouter à la lourdeur de notre expérience de la matérialité et transformer nos vie en véritable cauchemar incarné...

Hors il n'y a d'ennemis que là où on veut bien en voir... Certes la matérialité est soumise à un précieux équilibre et à une temporalité qui relève de l'éphémère mais il n'en reste pas moins que c'est l'expérience que l'on est venu vivre. La craindre ne permet pas de la vivre dans son ampleur, ni de profiter de ses bienfaits ou de ses leçons. Le juste équilibre est de travailler le spirituel tout en n'omettant pas le physique et le concret. Les polarités viennent nous faire travailler le juste milieu, la juste alchimie des deux pour en faire un tout. C'est de ce tout que découle la sérénité, la joie et la légèreté.
Ce mois-ci donc voici quelques exercices qui peuvent nous aider à nous réconcilier avec la matérialité et notre corps physique :
- Chaque jour noter un côté positif de vivre dans un corps incarné (exemple : déguster son plat préféré, sentir le vent sur notre visage, etc).
- Pratiquer une activité physique qui sollicite le corps et nous fait plaisir (exemple : nager, randonner, etc.).
- Répéter un mantra de type "chaque jour je me réconcilie davantage avec mon corps et le monde matériel, je suis en sécurité en tout et partout, je jouis de toutes les potentialités de mon corps physique au quotidien" (pas de formule négative)

Tirage de carte sur Gien par l'Obsidienne alchimique

Cette semaine, deux cartes sont venues. Elles se complètent très bien dans leur message. 
Le hibou vient nous appeler à regarder au-delà de nos filtres, au-delà de nos blessures pour voir ce qui est vraiment. Sa capacité à discerner les choses dans l'obscurité puis à repérer sa proie, tous les sens en alertes, nous devons la faire nôtre, être en position d'observateur attentif, et, dans notre obscurité personnelle, voir avec clarté les peurs qui nous font agir de travers ou nous empêchent d'agir.

L'obscurité pour le hibou, loin d'être un handicap, est propice pour lui, c'est un allié, à nous de faire de la notre un élément positif, un lieu de progrès et de transcendance... Un exercice ou un jeu pourquoi pas...  Une clé de libération de nos illusions très certainement...
La carte de l'immobilité vient rejoindre ce message en nous demandant de faire silence et d'observer notre monde intérieur, il demande de nous connecter à notre âme pour nous libérer de nos peurs et les regarder sous un autre jour, elles ne sont pas un obstacle, elles sont un outil, elles viennent nous informer de ce que nous avons à transcender.

Il ne s'agit pas d'engager une lutte intérieure mais bien d'accueillir les parts meurtries, de les entendre pour les réparer puis les transcender. Regarder nos peurs et, de façon plus générale, tout ce qui nous pose problème avec le recul de l'âme désamorce le drame et l'implication de la problématique matérielle.

En tant qu'âme incarnée nous pouvons trouver que la matière est dangereuse mais en tant qu'âme tout est parfait dans cette expérience de l'incarnation, les peurs y compris.

Un joli message donc, pour travailler la croyance que la matérialité est dangereuse, de ne pas lutter contre nos peurs mais bien de les accueillir et de les reconnaître pour ce qu'elles sont dans nos expériences d'incarnation, des outils de travail... Redonner leur juste place à nos craintes réconcilie nos différentes parts au lieu de faire de notre monde intérieur un champ de bataille...

Je vous souhaite une merveilleuse semaine.

Pour mémoire, vous pouvez également retrouver le tirage hebdomadaire sur la page facebook de mon autre site L'Obsidienne Alchimique ou demander votre tirage personnalisé en me contactant ou en passant commande sur la boutique.