Bonjour à tous,

Ce mois-ci pour la réflexion de la semaine, j'utilise les jeux suivants : le Mystical Shaman Oracle, le Tarot de la Sagesse Animale, l'oracle des Simples et l'oracle de la Voie de l'Emeraude.

Tirage de carte sur Gien par Aux Portes de l'Universel


Cette semaine, nous sommes invités à nous dépouiller du passé pour entrer dans un renouveau porteur de projet... Cela fait déjà quelque semaines que le travail se focalise sur notre responsabilité personnelle à prendre notre place en ce monde sans plus de fard ni de faux semblants, on nous pousse encore dans le dos en nous indiquant que lorsque l'on laisse partir les choses volontairement cela fait toujours moins mal que lorsque ce sont les gens ou les circonstances qui nous les arrachent...

Alors c'est l'occasion de regarder en face ce qui n'a plus lieu d'être, de muer pour passer d'une peau trop étroite à une nouvelle peau qui va nous permettre de nous épanouir, rien ne peut en effet changer si nous continuons à faire comme nous avons toujours fait... C'est bien de rêver de projets et d'accomplissement mais pour cela il faut aller de l'avant, accepter les petites morts et les renaissances qui suivent... il faut ?... Il faut comme "il est de notre responsabilité personnelle de"...

Dans ce tirage on nous parle beaucoup de la force sacrée de la terre mère, d'enfantement et de la puissance du féminin sacré, c'est donc une période idéale pour se connecter à toutes ces énergies créatrices, à ces énergies qui acceptent les cycles, les transformations dont les morts et les naissances... 

Dès lors posons-nous les questions importantes qui vont avec : Errons-nous sans but, sans projets ?  A quel stade de nos projets en sommes-nous ? Stagnons-nous ? Nourrissons-nous correctement notre processus créatif ? Protégeons-nous bien nos projets ou bien les jetons-nous en pâture aux autres ? Avons-nous la force d'une mère qui protège son enfant pour préserver les premières années parfois difficiles de nos projets ? Sommes-nous armés et avons-nous armés nos créations pour qu'elles perdurent et que nous puissions les faire perdurer ? Acceptons-nous d'écouter notre intuition créatrice et notre instinct pour porter au mieux nos projets ? Enfin comprenons-nous que l'enfantement est parfois difficile et douloureux mais que ce ne sont que des passages pour peu que l'on se concentre sur le positif et le projet à naître ?

Comme le corps de la femme qui porte l'enfant à naître, on nous demande de faire preuve d'adaptabilité mais l'adaptabilité ce n'est pas seulement apprendre à se modeler aux circonstances, c'est aussi se protéger en même temps. On voit souvent les futures maman les mains posées sur leur ventre dans la foule, les ronces se parent de piquant et nous ? Dans la fameuse responsabilité des semaines passées, nous avons beaucoup entendu d'apprendre à nous protéger notamment des personnes nocives, et bien pour le processus créatif, il en est de même, l'adaptabilité englobe tout autant de se modeler en fonction des circonstances que de savoir nous préserver de toutes perturbations dans ce processus créatif car, sans forces ni défenses, nous ne serons pas capable de porter nos projets à terme...

Apprenons à quitter les personnes qui nous mettront en danger sur le long terme, pour nous permettre de rencontrer ceux qui nous aideront dans notre processus créatif et rien de mieux, pour ce faire, que de suivre notre instinct...

Je vous souhaite une merveilleuse semaine.


Pour mémoire : je suis toujours en vacances, on se retrouve le 17 février...

La Boutique ésotérique Aux Portes de l'Universel en congés


Pour mémoire, vous pouvez également demander votre tirage personnalisé en me contactant
via FB ou en passant commande sur la boutique.